10 attentats qui ont changé le monde

De 1800 à 2001, 10 attentats qui ont marqué l'histoire du terrorisme.

Le 24 décembre 1800 - Voiture piégée

Rue Saint-Nicaise, à Paris, a lieu le premier attentat à la voiture piégée. Un tonneau rempli de poudre à canon et de ferraille placé dans une charrette explose au passage du Premier consul Bonaparte. La « machine infernale » manque sa cible, mais les « terroristes » ont fait 22 morts et une centaine de blessés.

Le 10 septembre 1898 - Sissi, par hasard
Luigi Lucheni, un anarchiste italien venu à Genève pour tuer un prince d’Orléans, rate sa cible et décide d’attaquer une passante aux allures nobles : sans le savoir, il vient d’assassiner Sissi, l’impératrice d’Autriche, victime inattendue d’un des premiers attentats à l’aveugle.

Le 22 juillet 1946 - Arme diplomatique

A Jérusalem, l’Irgoun fait sauter l’hôtel King David, quartier général des services anglais. Face au terrorisme sioniste, le Royaume-Uni sollicite l’intervention de l’ONU, premier pas vers la naissance d’Israël.

 

Le 6 septembre 1970 - Pirates de l'air
Ce jour-là, surnommé le « Skyjack Sunday », trois avions de ligne sont détournés par des militants du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), l’aile la plus radicale de l’OLP, en plein désert jordanien. Les « pirates de l’air » révèlent au monde la question palestinienne.

Le 5 septembre 1972 - Sous les caméras
A l’occasion des jeux Olympiques de Munich, l’organisation palestinienne « Septembre noir » prend en otages 11 athlètes israéliens. L’affaire, suivie par les caméras du monde entier, s’achève à l’aéroport par un échange de tirs qui coûte la vie aux athlètes.

 

Le 20 novembre 1979 - Lieu Saint
A La Mecque, au coeur de la Grande Mosquée, le lieu le plus sacré de l’islam,200 à 300 rebelles convaincus de l’imminence de la fin des temps prennent en otages des dizaines de milliers de fidèles. Après deux semaines de siège qui font des centaines de morts, la garde saoudienne et le GIGN donnent l’assaut. Un mois après leur reddition, les terroristes sont décapités en public.

Le 2 août 1980 - Années de plomb
Une explosion ravage la gare de Bologne, tuant 85 personnes. L’enquête désignera l’extrême droite italienne. Son but ? Provoquer la peur et l’avènement d’un pouvoir autoritaire. L’Italie entre dans les « années de plomb ».

 

Le 21 décembre 1988 - État voyou
Un Boeing 747 de la compagnie Pan Am explose au-dessus du village de Lockerbie, en Écosse. En résulte une crise internationale majeure et un bras de fer entre l’ONU et la Libye du colonel Kadhafi, commanditaire de l’attentat et désignée par les États-Unis comme un « État voyou ».

Le 20 mars 1995 - Attaque chimique
La secte millénariste Aum Shinrikyo, après un premier attentat au gaz sarin à Matsumoto (juin 1994), reproduit cette méthode dans le métro de Tokyo. L’attentat provoque la mort de 12 personnes et en intoxique plus de 5 000 autres. Son gourou avait prédit la fin du monde pour 1999. Les attaques au gaz toxique devaient y préparer l’humanité…

 

Le 11 septembre 2001 - Jihad planétaire
L’« hyperpuissance » américaine, sortie vainqueur de la guerre froide, est touchée en plein coeur de New York par Al-Qaida, qui fait entrer le monde dans un conflit d’un nouveau genre : la « guerre contre le terrorisme ».

 

 

Par Gilles Ferragu