Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Le musée d'histoire vivante à Montreuil

Pourquoi ne pas aller flâner du côté de Montreuil, au musée de l'histoire vivante ? On trouvera aussi bien une noix de coco sculptée par un communard que le fauteuil de Jean Jaurès.

Un grand parc de la banlieue est, au milieu des jardins et des cités dortoirs, une maison de maîtres. Mais pourquoi cette statue bizarre au pied d'un cèdre imposant ? Une tête barbue projetée au bout d'une faucille, ce croisement de Gambetta et du cosmonaute soviétique Gagarine signé Collamarini ? C'est un hommage à Daniel Renoult, intime de Jaurès, l'un des fondateurs du parti communiste français au Congrès de Tours, maire de Montreuil de la Libération à sa mort, en juillet 1958. La ville est passée aux communistes à l'occasion du Front populaire en 1935, et Jacques Duclos en [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Bernard Legendre