Infos

  • Mayerling : « Je n’ai pu résister à l’amour »

    Le double suicide, le 28 janvier 1889, de l’archiduc Rodolphe de Habsbourg et de sa maîtresse Mary Vetsera, dans le pavillon de chasse de Mayerling, bien connu par les romans et films qu’il a inspirés, n’était attesté que par un mot d’adieu écrit par Rodolphe à son épouse Stéphanie. Un inventaire récent du fonds de la banque privée viennoise Schoellenbank a permis de retrouver une chemise en cuir contenant des photographies et trois lettres de Mary Vetsera. Dans l’une, écrite à sa mère, la très jeune femme (17 ans) annonce sa prochaine disparition, affirmant « être plus heureuse dans la mort que dans la vie ».

  • Keegan et Beevor, « propagandistes nazis » !

    Les autorités régionales de Sverdlovsk (dans l’Oural) ont demandé aux bibliothèques scolaires et universitaires de retirer de leurs rayons les ouvrages de John Keegan et d’Antony Beevor, accusés de « véhiculer les stéréotypes développés par le IIIe Reich ». En cause notamment le livre de Beevor sur La Chute de Berlin (2012), qui évoque les crimes de l’Armée rouge sur les civils allemands. La publication de ces livres est due à la fondation Open Society de l’Américain George Soros, qui figure parmi les douze organisations étrangères dont les sénateurs russes ont demandé l’interdiction en juillet dernier.

  • Le premier meurtre de l’humanité ?

    Fouillé depuis une trentaine d’années, le site de la Sima de los Huesos, en Espagne, a permis de récupérer plus de 7 000 fossiles humains d’Homo heidelbergensis (appartenant à 28 individus) morts il y a environ 430 000 ans. Or, l’un d’entre eux a été assassiné, ce qui correspondrait au plus vieux meurtre de l’histoire de l’humanité.

  • Ramsès II et Sésostris III

    Les travaux de modernisation du canal de Suez ont permis de mettre au jour de nombreuses pièces d’époque pharaonique. Leur qualité est telle que le musée du Caire a ouvert une aile spéciale pour les accueillir. Signalons en particulier les stèles de Ramsès II et de Sésostris III, le premier à avoir eu l’idée de relier le Nil à la mer Rouge.

  • Vestiges romains à Bruxelles

    Lors de travaux de construction, des tuiles, céramiques et autres objets des IIe et IIIe siècles ont été découverts sur le site de Tour et Taxis, près d’un des bras jadis navigable de la Senne. Peu spectaculaires, ces éléments enthousiasment pourtant les archéologues car on n’avait jamais encore trouvé de vestiges romains de cette époque dans le centre de la capitale belge…

  • Trésors de galions espagnols

    Près de 40 objets ont été vendus aux enchères à New York pour 2 millions de dollars. Ils provenaient de trésors retrouvés par Mel Fisher dans les épaves de galions espagnols des XVIIe et XVIIIe siècles. Parmi les plus belles pièces, un calice en or, un crucifix incrusté d’émeraudes et une barre en or.

  • Rugby : une histoire de l'ovalie

    La huitième coupe du monde de rugby se déroule du 18 septembre au 31 octobre en Angleterre. Voici quelques articles de Xavier Lacarce, Jean Lacouture et Michel Winock sur l'histoire d'une passion ovale.

  • Palmyre, la dernière visite

    Tombée entre les mains de Daech en mai 2015, la cité antique de Palmyre a subi de graves destructions. Spécialiste de la Syrie antique, Maurice Sartre nous explique à quel point les disparitions du temple de Baalshamin, du sanctuaire de Bel et des tours funéraires sont des pertes archéologiques inestimables.

    (Photos : Maurice Sartre - droits réservés).

    Statue de lion située à l’entrée du musée
  • Questions/Réponses sur Palmyre

    Les romans ont fini par imposer une vision de Palmyre qui n’a pas grand chose à voir avec la réalité historique. On peut essayer de combattre quelques uns des lieux communs présents dans ces romans et parfois, malheureusement, dans la presse ou les mauvais livres d’histoire.

  • Palmyre, chronique d’une destruction programmée

    Tombée entre les mains de Daech en mai 2015, la cité antique de Palmyre a subi de graves destructions. Spécialiste de la Syrie antique, Maurice Sartre nous explique à quel point les disparitions du temple de Baalshamin, du sanctuaire de Bel et des tours funéraires sont des pertes archéologiques inestimables.

    Le temple de Baalshamin
  • 1er septembre 1715 : mort de Louis XIV

    Il y a 300 ans, le 1er septembre 1715, le Roi-Soleil s'éteint. Alexandre Maral revient sur "Les dernières volontés de Louis XIV".

  • Disparition de Gilbert Dagron

    Le grand spécialiste de l'Empire byzantin est mort le 4 août dernier.

    En avril 2007, il mettait en regard Occident et Byzance et nous en expliquait les filiations et les oppositions.  

  • 4 août 1532 : la Bretagne devient française

    Le 4 août 1532, la Bretagne est rattachée à la France. Dans cet article publié dans le numéro 147, Jean Kerhervé explique "Comment la Bretagne est devenue française".

  • 29 juillet 1881 : loi sur la liberté de la presse

    La loi votée le 29 juillet 1881 garantissait la liberté de la presse en France. Elle était l'aboutissement de deux années de débat autour de questions qui demeurent toujours d'actualité : blasphème, propos licencieux, incitation à la violence... Un article de Jean-Noël Jeanneney : "IIIe République. Droit au Blasphème".

  • Mort de Jean Lacouture

    Journaliste et biographe, Jean Lacouture est décédé à l'âge de 94 ans. Collaborateur de L'Histoire, son dernier article publié dans la revue était : "Montesquieu, le dissident".

  • Les enjeux du procès d'Hissein Habré

    Ancien président du Tchad, Hissein Habré va être jugé à partir du 20 juillet à Dakar au Sénégal. Jean-Pierre Bat nous explique les enjeux d'un tel procès.

  • 16 juillet 1965 : un tunnel sous le Mont-Blanc

    Il y a 50 ans, le 16 juillet 1965, le président Charles de Gaulle et son homologue italien, Giuseppe Saragat, inauguraient le tunnel percé sous le Mont-Blanc. En 2002, Stéphane Mourlane nous écrivait un article "Qui a peur du tunnel du Mont-Blanc ?".

  • 5 juillet 1816 : la Méduse s'échoue

    Le 5 juillet 1816, La Méduse s'échoue au large des côtes de l'Afrique. Pierre Anthonioz relate la tragédie qui conduit des rescapés à dériver sur le Radeau immortalisé par Géricault : "La véritable histoire du radeau de La Méduse".

  • 3 juillet 1940 : le drame de Mers el-Kébir

    Il y a 75 ans, le 3 juillet 1940, la Home Fleet coulait la flotte française à Mer el Kébir. En 1980, Jean-Pierre Azéma rouvrait pour nous le dossier : "Le drame de Mers el-Kébir".